Ronaldo à Paris !

Le tirage au sort de la Ligue des Champions devait offrir au PSG un ogre. Pas de déception de ce côté-là. Voilà le Real Madrid. Cristiano Ronaldo à Paris ? Paris peut trembler. La situation en championnat des Madrilènes, à 8 points de Barcelone, n’est pas celle attendue, et la pression qu’ils ont à ne pas lâcher leur Coupe aux grandes oreilles donne un piment supplémentaire à ce huitième de finale de Ligue des Champions. Oui, cette affiche aux allures de finale sera  » seulement » un huitième et que ce soit le tenant du titre, ou Paris qui sorte, il y aura des larmes et des larmes de crocodile. Sur le papier, aujourd’hui disons-le tout net, le PSG sur deux matchs n’aurait aucun espoir de passer.

Que dire de cette belle première place du groupe acquise avec force puis fébrilité à Munich ? Qu’elle est capitale parce que Paris recevra au match retour ? Foutaises ! L’armada du Real n’a peur de rien et surtout pas des ambiances de gala. Bien au contraire, Ronaldo, Zidane et les autres seront hyper motivés à l’idée de faire une différence à Madrid assez nette pour juste museler Neymar au Parc, serrer Cavani et muscler à l’échauffement les sprints pour éventuellement rattraper à la course Mbappé. Et vous pensez sérieusement que Karim Benzema n’est pas déjà chez lui en train de bondir de joie à l’idée d’entendre son nom siffler au Parc des Princes où Madrid marquera au moins une fois ? … Il faudra, c’est une évidence un grand Paris pour ne pas s’arrêter là et se cacher derrière un tirage au sort injouable.

Aujourd’hui, cette saison plus que jamais, Paris n’aura plus d’excuse et va devoir devenir la grande équipe promise depuis tant d’années. Terminer les balades en championnat et les accidents, type Strasbourg. Ne pas passer février serait un échec, quelle que soit les scénarios de l’élimination. Ce qui peut servir Paris, et c’est aujourd’hui assez savoureux, c’est son entraîneur hispanique, guéri de son traumatisme Barcelonais ou pas, qui connaît sur le bout des doigts son adversaire et qui sait qu’en cas d’échec, ce serait sa dernière campagne Européenne avec le PSG. En Europa League avec Nice, Lyon et Marseille, qui joueront le Lokomotiv Moscou, Villareal et Braga l’indice UEFA ne devrait pas trop souffrir si les matchs sont pris au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *